Informations et pétitions autour de la protection des animaux.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRéférencement

Partagez | 
 

 L'ornithorynque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 291
Age : 30
Localisation : ici ou là, mais jamais très loin...
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: L'ornithorynque   Ven 21 Déc - 18:37


L'ornithorynque (Ornithorhynchus anatinus) est un petit mammifère semi-aquatique endémique dans l'est de l'Australie, y compris en Tasmanie. C'est l'un des cinq monotrèmes, les seuls mammifères qui pondent des œufs au lieu de donner naissance à des petits vivants (les quatre autres sont des échidnés). C'est la seule espèce survivante de la famille des Ornithorhynchidae et du genre Ornithorhynchus bien qu'un grand nombre d'espèces fossiles de cette famille et de ce genre aient été découvertes.

L'apparence bizarre de ce mammifère pondant des œufs, muni de crochets venimeux, à bec de canard, à queue de castor, à pattes de loutre a fortement surpris les premiers explorateurs qui l'ont découvert et bon nombre de naturalistes européens ont cru à une plaisanterie. C'est l'un des rares mammifères venimeux: le mâle porte un aiguillon sur les pattes postérieures qui peut libérer du venin capable d'infliger de vives douleurs à un être humain. Les traits originaux de l'ornithorynque en font un sujet d'études important pour connaitre l'évolution des espèces animales et en ont fait un des symboles de l'Australie: il a été utilisé comme mascotte pour de nombreux évènements nationaux et il figure au verso de la pièce de vingt centimes australiens.

Jusqu'au début du XXe siècle, il a été chassé pour sa fourrure mais il est protégé à l'heure actuelle. Bien que les programmes de reproduction en captivité aient eu un succès très limité et qu'il soit sensible aux effets de la pollution, l'espèce n'est pas encore considérée comme en danger.

Habitat
L'ornithorynque est un animal semi-aquatique, vivant dans les petits cours d'eau sur un territoire s'étendant des hautes terres de Tasmanie (y dévastant, dit-on, des élevages de truites) et des Alpes australiennes jusqu'aux forêts pluviales tropicales du Queensland côtier aussi au loin vers le nord que le bas de la péninsule du Cap York. À l'intérieur du pays, sa distribution n'est pas bien connue : il s'est éteint en Australie du sud (à l'exception d'une population introduite sur l'île Kangourou) ainsi que dans la plus grande partie du Bassin Murray-Darling, probablement à cause d'une dégradation de la qualité de l'eau provoquée par le défrichement et l'irrigation intensifs. Sa distribution est aléatoire le long des diverses rivières côtières : il semble absent de certaines rivières relativement salubres alors qu'il se maintient dans d'autres passablement dégradées (le bas Maribynong par exemple).

Hors de l'eau, l'ornithorynque gîte dans un petit terrier étroit, de section ovale, presque toujours dans les berges, non loin du niveau de l'eau, et souvent caché par l'enchevêtrement protecteur de racines. Pour se reproduire, les femelles creusent un terrier beaucoup plus large et plus élaboré, long de 20 mètres et bloqué par des bouchons à intervalles réguliers. À l'extrémité du tunnel, les roseaux qu'elles apportent servent de nid.

À première vue, grâce à son mode de vie aquatique, en terrier et loin des zones habitées, l'ornithorynque ne semble pas en danger immédiat d'extinction : il est quand même répertorié comme vulnérable. Comme tous les animaux aquatiques, il est en effet très sensible à la pollution de l'eau.

Nourriture
L'ornithorynque est carnivore. Il se nourrit de vers, de larves d'insectes, de crevettes d'eau douce et d'écrevisses qu'il déniche dans le lit des rivières avec son museau ou qu'il attrape en nageant. La peau recouvrant son bec est très sensible et lui permet de chasser sa nourriture sans avoir à utiliser la vue. L'ornithorynque est le seul mammifère connu à posséder le sens de l'électroperception, c'est-à-dire qu'il peut localiser ses proies en partie grâce à la détection de leur champ électrique : il perçoit les vibrations de ses proies par des récepteurs de son bec.

Reproduction
Comme tous les monotrèmes, la femelle ornithorynque n'accouche pas de petits vivants, mais pond des œufs dans le nid. Elle ne possède qu'un même orifice (cloaque) pour la reproduction et pour expulser ses excréments, ce qui est caractéristique de la famille des oiseaux et reptiles.

Quand les œufs éclosent, les petits émergent et s'accrochent à la mère. Comme pour les autres mammifères, la femelle allaite ses petits. Elle n'a pas de mamelon apparent mais émet son lait à travers de petites ouvertures dans la peau. Les petits ornithorynques lèchent le lait qui coule de leur mère quand elle est étendue sur le dos.

Source: Wikipédia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezsoso.editboard.com
 
L'ornithorynque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ORNITHORYNQUE
» l'ornithorynque
» Rêve du 19/05/2015 - Repas de fête / Ornithorynque
» l'ornithorinque, le pourquoi du comment!!!
» Australia trip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nos Amis les Bêtes :: Mammifères :: Mammifères océaniens-
Sauter vers: