Informations et pétitions autour de la protection des animaux.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionRéférencement

Partagez | 
 

 Le Japon ne va plus chasser les baleines à bosse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurel
Graphiste
Graphiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Le Japon ne va plus chasser les baleines à bosse   Ven 21 Déc - 14:17

info via Le monde.fr:

Citation :

Le Japon ne va plus chasser les baleines à bosse", a annoncé, vendredi 21 décembre, le porte-parole du gouvernement, Nobutaka Machimura, à la suite des protestations de l'Australie. "En échange, j'espère que cela débouchera sur de meilleures relations avec l'Australie", a-t-il poursuivi.


Pour la première fois depuis les années soixante, le Japon avait annoncé, le mois dernier, qu'il allait chasser 50 spécimens de baleines à bosse, une espèce considérée comme menacée par les défenseurs de la nature et très populaire en Australie et en Nouvelle-Zélande.

DIFFÉRENCES CULTURELLES À PROPOS DES BALEINES

M. Machimura a relevé que le Japon et l'Australie avaient des différences culturelles à propos des baleines, mais que Tokyo souhaitait préserver les relations avec le nouveau gouvernement de gauche en Australie, qui a pris la tête de la campagne de protestation internationale jusqu'à dépêcher un navire de guerre et un avion de reconnaissance pour surveiller la flotte japonaise. Les associations écologistes Greenpeace et Sea Shepherd ont également chacune envoyé un navire pour perturber la chasse des baleiniers.

"Les Australiens trouvent que les baleines sont affectueuses, ce que j'ai du mal à comprendre. Mais apparemment, ils donnent des noms à chaque baleine et le public éprouve un véritable sentiment à leur égard", a-t-il commenté.



La campagne baleinière lancée le mois dernier dans l'Antarctique par le Japon va néanmoins se poursuivre, avec l'objectif de tuer un millier de baleines, pour la plupart de l'espèce minke, plus petites, officiellement à des fins "scientifiques". Le Japon contourne ainsi chaque année le moratoire international en vigueur depuis 1986, ce qui lui vaut les vives critiques des associations écologistes anglo-saxonnes.

Ouf ! Merci les australiens! Enfin un gouvernement qui se bouge le c**! Pas comme certains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 291
Age : 30
Localisation : ici ou là, mais jamais très loin...
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Le Japon ne va plus chasser les baleines à bosse   Ven 21 Déc - 18:23

j'espère simplement que le gouvernement japonnais ne fait pas que aligner quelques belles paroles mais qu'il va vraiment agir, surveiller ses pêcheurs... les punir... voir aider à la réintroduction de baleines (là ça devient limite utopique je crois... ) et surtout, qu'il étendra ça un jour aux dauphins aussi...

dauphin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chezsoso.editboard.com
Aurel
Graphiste
Graphiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Deux militants retenus en otage par la flotte de chasse à la   Jeu 17 Jan - 20:26

Deux militants retenus en otage par la flotte de chasse à la baleine japonaise

16/01/2008 14:28 (Par Sandra BESSON)



Citation :

16/01/2008 14:28 (Par Sandra BESSON)

Deux militants retenus en otage par la flotte de chasse à la baleine japonaiseDeux militants retenus en otage par la flotte de chasse à la baleine japonaise
Deux militants du groupe de protestation contre la chasse à la baleine, Sea Shepherd, sont retenus en otage par la flotte japonaise, qui n’acceptera de relâcher les deux hommes que si le navire du groupe arrête de la harceler.

La flotte de chasse à la baleine japonaise dans l’Océan Antarctique relâchera deux militants anti-chasse à la baleine détenus à bord de leur navire, seulement si le bateau de protestation accepte d’arrêter de la harceler, ont déclaré les responsables de la pêche du Japon mercredi.



« Nous serions contents de rendre ces deux hommes sous plusieurs conditionset notamment s’ils restent à 18 kilomètres de distance du navire » a déclaré Glenn Inwood, porte-parole de l’Institut de Recherche sur les Cétacés du Japon, en parlant de l'équipage su Steve Irwin, le bateau de Sea Shepherd.







Hideki Mronuki, de l’Agence du Japon pour la Pêche, a déclaré aux médias australien qu’aussitôt que le groupe Sea Shepherd Conservation Society acceptera les conditions concernant la sécurité du navire japonais, « ils relâcheront les deux intrus qui se sont introduits de manière illégale sur le navire ».



Mais Paul Watson, capitaine du navire du groupe militant anti-chasse à la baleine, a refusé ces conditions. « Détenir des otages et faire des demandes, c’est exactement la définition du terrorisme » a déclaré Paul Watson depuis son navire, le Steve Irwin.



L’Institut de Recherche sur les cétacés du Japon a en retour qualifié les militants anti-chasse à la baleine de « terroristes », étant donné qu’ils ont abordé un navire de manière illégale dans les hautes mers.



L’australien Benjamin Potts, et le britannique Giles Lane, ont abordé le navire de chasse à la baleine japonais Yushin Mari No. 2 mardi soir. Le groupe Sea Shepherd a déclaré qu’ils l’avaient fait dans le but de donner une lettre avisant l’équipage japonais « qu’ils tuaient de manière illégale des baleines ».



Les autorités japonaises pour la pêche ont déclaré que les deux hommes ont abordé le navire japonais après avoir essayé de bloquer l’hélice du bateau avec des cordages et après avoir jeté des bouteilles d’acide sur le pont.



Le groupe Sea Shepherd affirme que les deux hommes n’ont jeté que des bouteilles de beurre rance.



Le Ministre des Affaires étrangères de l’Australie, Stephen Smith a déclaré que les diplomates australiens à Tokyo ont reçu des garanties de la part du gouvernement japonais, qui leur a assuré que les deux hommes seraient relâchés immédiatement.



« Le gouvernement japonais veut que les deux hommes soient remis au Steve Irwin et a demandé au navire de chasse à la baleine de sécuriser ce transfert » a indiqué Stephen Smith aux journalistes.



Mais le navire de chasse à la baleine a été dans l’incapacité de joindre Paul Watson sur le Steve Irwin pour négocier le retour des deux hommes, d’après les déclarations de Takahide Naruko, de l’agence de pêche japonaise.



Les deux hommes pourraient également être remis à un navire de patrouille australien qui se dirige actuellement vers la zone concernée, si le Steve Irwin ne peut pas être contacté pour mettre au point un transfert.



Le navire de patrouille australien essaye de réunir des preuves pour appuyer une action en justice devant les tribunaux internationaux pour faire cesser le programme de chasse à la baleine japonais à visée scientifique.



Les deux militants ont été détenus dans les eaux australiennes de l’Antarctique et dans une réserve de baleines reconnue par Canberra mais pas par le Japon.

vu sur http://berry-aspas.spaces.live.com/Blog/cns!B16A79AF69A1A06C!7526.entry?wa=wsignin1.0

et un lien vers Sea Shepherd France: http://www.seashepherd.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Japon ne va plus chasser les baleines à bosse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Japon ne va plus chasser les baleines à bosse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Colombie accueille les baleines à bosse
» Baleineau Albinos; AUSTRALIE
» Des baleines à bosse surprennent des kayakistes en pleine balade
» Baleines : Le Japon invité à rappeler sa flotte baleinière
» le japon tue ille gallement des baleines pleines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Actualité :: Votre Actualité-
Sauter vers: